Thursday Next (Jasper Fforde)

L'auteur : Jasper FFORDE (non non, ce ne sont pas des fautes de frappe : les noms gallois sont des blagues en soi)
Le titre : 5 tomes ont été publiés à ce jour (et n'ont pas de titre commun) :

  • L'Affaire Jane Eyre
  • Délivez-moi !
  • Le puits des histoires perdues
  • Sauvez Hamlet !
  • Le début de la fin


Public :Pour les jeunes lecteurs de ce blog, c'est classé au rayon adulte, mais c'est vraiment pour tout public.
Le résumé, les impressions : ben, lisez la suite de l'article si vous voulez savoir, fainéants ! :P

Ceci n'est pas vraiment de la SF.
Ceci n'est pas non plus du fantastique.
Ni de la fantasy.
Ni du policier.
Ni de la parodie.
En fait, c'est un peu de tout ça, bien mélangé, qui donne un cocktail détonant, inventif et jubilatoire d'humour et d'aventures surprenantes.



L'histoire se déroule dans un monde qui pourrait être le nôtre, mais qui ne l'est pas réellement. Il y a des dodos, des mammouths, des ESM (Êtres Suprèmes Maléfiques) qu'on attrape avec des aspirateurs, il y a des grammasites et des adjectivores, il y a des distorsions temporelles qu'on referme avec des balles de tennis, des tentatives de meurtres par coïncidence, une ChronoGarde qui voyage dans le temps, des Minotaures qui se baladent en imperméable et feutre, la guerre en Crimée n'est pas terminée, le monde est plus ou moins dominé par la multinationale douleuse appelée Goliath, et il n'y a pas de canards.
Et c'est proprement impossible à résumer de façon cohérente, je dirais.




L'héroïne, Thursday Next - tel est son nom - est LitteraTech, c'est-à-dire détective littéraire ; car dans son monde, la littérature est quasiment une religion, les dealers s'échangent des manuscrits originaux, les fans de Shakespeare se promènent habillés comme dans l'Angleterre élisabéthaine, les faux suscitent l'engouement et les Shakesparleurs vous récitent des tirades quand vous y mettez une pièce. Rien d'étonnant à ce que le méchant-méchant Achéron Hadès vole le manuscrit original de Jane Eyre pour essayer d'entrer dans le roman et d'enlever Jane, ce que Thursday doit empêcher.
Ça, ce serait le résumé très abrégé du tome 1, L'Affaire Jane Eyre. Ensuite, les choses deviennent encore plus dingues, Thursday part enquêter à l'intérieur des livres, et découvre que l'envers du décor n'est pas du tout comme le lecteur le suppose (les personnages s'offrent des voyages dans d'autres romans, prennent des doublures pour faire leurs cascades, et organisent une police interne des livres chapeautée par le Chat du Cheshire d'Alice au Pays des Merveilles) - afin de réactualiser son mari qui a été effacé par la méchante multinationale Goliath.

J'en ai déjà trop dit, je m'arrête là.
Les 4 premiers tomes sont un vrai petit bijou plein de références littéraires (j'ai vraiment envie de lire certains classiques depuis, ne serait-ce qu'Hamlet, pour voir si le héros est aussi attachant quand il est dans son propre livre que quand il va se promener dans le monde de Thursday), le 5ème, qui se déroule vingt ans plus tard, un peu plus ramolli (je pense que ça vient du fait qu'ils ont changé de traducteur), mais très drôle et inventif quand même. Trois autres volumes sont encore à paraître - le tome 6 étant prévu, je crois, pour 2011 en anglais.

Moralité : lisez, lisez ce livre bourré d'imagination, d'humour, de bonne humeur, d'aventures et de personnages bien campés ! (NB : malgré les apparences, je nie solennellement avoir été soudoyée par l'auteur, le Gallois Jasper FFORDE, pour lui faire de la publicité)




Quelques citations pour vous donner l'eau à la bouche :

"- C'est drôlement grand ici, murmurai-je en regardant autour de moi.
- Trois cent kilomètres dans chaque direction, dit le Chat négligemment en se mettant à ronronner. Vingt-six étages au-dessus du sol, vingt-six au-dessous.
- Vous devez avoir un exemplaire de chaque livre qui ait jamais été écrit, observai-je.
- Chaque livre qui sera jamais écrit, rectifia le Chat, plus quelques autres.
- Combien ?
- Ma foi, je n'ai pas compté, mais il y en a sûrement plus de douze.
Il sourit et cligna ses grands yeux verts. Soudain, je compris où je l'avais déjà vu.
- Vous êtes le Chat du Cheshire, n'est-ce pas?
- J'étais le Chat du Cheshire, répondit-il d'un air légèrement accablé. Mais depuis qu'ils ont déplacé les frontières du comté, je suis devenu officiellement le Chat de l'Autorité Unitaire de Warrington, sauf que ça ne sonne pas pareil. Au fait, bienvenue à la Jurifiction."

(Tome 2)





(Coupure de presse) "Le mystérieux goudronneur d'oiseaux marins de Swindon a de nouveau frappé : cette fois la victime est un pétrel trouvé dans la rue donnant sur Commercial Road. [...] C'est la septième agression du genre en moins d'une semaine, et la police de Swindon commence à s'interroger. "C'est la septième agression du genre en une semaine, a dit un policier de Swindon, et nous commençons à nous interroger." Jusqu'ici, le goudronneur inconnu a réussi à passer inaperçu, mais un spécialiste de la Société Protectrice des Oiseaux a déclaré à la police que le suspect doit avoir un déplacement de 280 000 tonnes, être couvert de rouille et avoir échoué quelque part sur les rochers du voisinage. Malgré les nombreuses recherches menées par la police, aucun suspect correspondant à ce signalement n'a été localisé à ce jour."

(Tome 4)




(Coupure de presse) "Le pain grillé peut nuire à la santé.

C'est la conclusion-choc d'un projet d'étude lancé conjointement par Kaine et Goliath mardi dernier. "Au cours de notre recherche, il a été établi que dans certaines circonstances, la consommation de pain grillé peut provoquer des convulsions : en proie à une douleur insoutenable, la victime se tord et bave jusqu'à ce que la mort vienne mettre fin à son supplice." Les chercheurs affirment que, même si leur étude est loin d'être exhaustive, il reste encore du travail avant que le pain grillé soit définitivement classé sans danger pour la santé. Le Comité pour la Promotion des Tartines Grillées a réagi avec virulence, ripostant que la tartine "à risque" utilisée pour l'expérimentation avait été saupoudrée de strychnine, qui est un poison mortel, et que ces essais "scientifiques" visaient à jeter le discrédit sur le Comité et sur celui qu'il sponsorisait, le chef de l'opposition Redmond van de Poste."

(Tome 4)





Et voilà, il ne me reste plus qu'à remercier Almeda pour m'avoir fait découvrir cette super série de livre =) A vous les studios.


Commentaires

Le 08 décembre 2010 Minyu a dit :

Ahah, j'adore les extraits ! :lol:

Le 09 décembre 2010 Llyne a dit :

J'ai trop envie de les lire =)
ça me fait un peu penser à Alice au Pays des Merveilles (le côté délirant) ^^

Le 09 décembre 2010 Zacharielle a dit :

Je ne peux que recommander également la lecture de ces livres !!

Le 10 décembre 2010 Milora a dit :

Oui, ça a le côté déjanté de certains livres anglais, comme Alice, c'est vrai ! Mais c'est encore plus drôle ^^ ça se lit très bien, et puis en plus ça critique un peu certains aspects de la société ^^
Bref, n'hésitez pas !

*jingle de fin de page de pub*

Le 10 décembre 2010 Llyne a dit :

Quand j'aurais plus rien à lire je saurais quoi acheter ^^
Tu fais très bien la pub, Milora xD

Le 13 décembre 2010 Eden a dit :

Waaa alors là je crois que je vais acheter le premier tome rapidement, les extraits sont géniaux !
Tu m'as trop donné envie de lire ces livres !
Et puis d'accord avec Llyne : tu est née pour vendre des trucs toi ! Tu fait de la super pub xD

Le 15 décembre 2010 Milora a dit :

Eden !!! 8-) Tu passes encore par ici ! Qu'est-ce que tu deviens ?

Le 16 décembre 2010 Eden a dit :

Et oui je passe encore par ici x) désolé de ne plus t'écrire souvent mon avis je vis en quatrième vitesse depuis quelque temps ! :-o

Fil Rss des commentaires de cet article

Ecrire un commentaire




Commentaire : ;) >_< shame :S mrgreen oO siffle :) :( xD

Quelle est la première lettre du mot defqwk ? :